accueil / blog / Interview Adriana
retour à l'aperçu

Être fière de ce qui va bien et accorder du temps à ce qui va moins bien.

2021-05-20

Adriana Vainer à propos de « sa » division : Let’s Work International

Cela fait 10 ans cette année que notre collègue Adriana Vainer travaille chez Let’s Work : ça se fête ! Pas à pas – ou disons plutôt pierre par pierre –, elle a développé notre division International : un récit de recrutement par-delà les frontières nationales, d’administration en coulisses et surtout de soulagement des candidats et des entreprises.

Adriana, 10 années de service : félicitations ! Quel regard portez-vous sur les années écoulées ?

Adriana : « Le temps passe vite, ces dix années semblent avoir filé. Je suis très reconnaissante des opportunités que j'ai eues. Tout a commencé petit, avec deux bureaux, et regardez où nous en sommes maintenant. Par la méthode essais-erreurs, en cherchant beaucoup, en relevant chaque défi et au final aussi en enregistrant des succès. Je suis heureuse de pouvoir partager mes connaissances et mon expérience avec mes équipes. »

En quoi travailler chez Let’s Work vous a-t-il changée ?

Adriana : « J'ai appris à être patiente et à relativiser. Être fière de ce qui va bien et accorder du temps à ce qui va moins bien. Good things take time, même si le monde du recrutement va vite. »

« J’essaie aussi d’encourager les collègues à ne pas se laisser abattre dans l’adversité. S’arrêter un instant, échanger des idées et entreprendre ensuite l’action appropriée, c’est la seule façon d’avancer », explique fièrement Adriana.

Vous êtes entre-temps Division Manager d’International. Dites-nous-en un peu plus.

Adriana : « C’est vrai. À l’époque, j’ai commencé dans un bureau Food. En 2015, j’ai eu la possibilité de participer à un projet pilote de recrutement international, plus précisément en Roumanie, mon pays d’origine. Peu à peu, la demande et le pool de candidats sont devenus si importants qu’il a fallu développer l’histoire internationale : la division Let’s Work International était née. »

  • Un tandem bien huilé

« Aujourd’hui, la division International est un tandem bien huilé, le bureau International se chargeant de trouver des collaborateurs étrangers, de leur offrir du soutien dans leur déménagement, leur logement, leur administration et leur intégration de A à Z. Par-dessus tout, avec International, nous sommes leur interlocuteur attitré. »

« Le bureau Food fait office d’extension du bureau International : grâce à notre portefeuille fixe d’entreprises clientes, nous pouvons facilement aider ces collaborateurs étrangers à trouver un emploi de qualité », explique Adriana.

Que fait la division International ?

Adriana : « Avec International, nous voulons d’une part apporter une réponse à la pénurie sur le marché du travail belge. Pensez aux nombreux postes vacants pour des métiers en pénurie dans le secteur technique ou la production. Par ailleurs, International assure surtout un travail décent aux personnes étrangères. »

« Nous disposons entre-temps d’un grand pool de candidats et recrutons aussi des candidats potentiels sur place en Roumanie, en Moldavie, en Bulgarie… Nous sommes présents (avec le client) à des salons de l’emploi locaux, organisons des journées de l’emploi, entretenons des contacts étroits avec les universités techniques locales… En collaboration avec le client, nous examinons les canaux qu’il vaut mieux aborder pour pourvoir rapidement les postes vacants », explique Adriana.

Qu’est-ce qui fait la force d’International ?

  • En coulisses

Adriana : « En plus de pourvoir les postes vacants pour des métiers en pénurie, International fait tout en coulisses. Pensez aux permis de séjour, au logement, à la mobilité, aux accords auprès de la banque, auprès des mutuelles, à l’intégration dans l’entreprise… Cela implique de nombreux aspects. »

  • Initiative personnelle

« Voilà pourquoi nous allons aussi très loin dans le screening. Les candidats doivent être sûrs à 200 % de vouloir franchir le pas. Sinon, tous les efforts auront été gâchés. Par conséquent, nous laissons l'initiative surtout venir d'eux. Let’s Work offre la possibilité aux gens, mais ne les amadouera jamais. Pour nous, il s’agit d’une adéquation durable à long terme, rien de moins », souligne Adriana.

  • Implication

Adriana : « La procédure dans son ensemble dure généralement six mois. Ce n’est pas rien, tant pour le candidat que pour l’entreprise. Vu l’intensité de toute la procédure, l’implication de nos collaborateurs dans chaque candidat individuel est aussi très élevée. C’est nécessaire, car on se trouve au départ avec une distance de plus de 3000 km. La proximité et l’accessibilité sont dès lors très importantes. »

Adriana explique : « Nous pouvons en partie garantir ce suivi poussé, d’une part, parce que nous désignons un gestionnaire de dossier (dédié) auprès de l’entreprise et, d’autre part, parce que tous les collègues d’International sont des native speakers. La langue ne doit pas être une barrière. Au contraire, c’est grâce à la communication dans sa propre langue que l’on instaure plus facilement la confiance. »

  • Connexion

Adriana : « De plus, beaucoup de nos collègues d’International ne savent que trop peu comment vont les choses, ou ont peut-être eux-mêmes d’abord travaillé dans une usine de légumes. Leur propre expérience de vie veille aussi à la connexion. »

« Et la connexion est d’une importance capitale pour cette communauté en matière d’intégration. La plupart de nos intérimaires étrangers vivent à 4 ou 5 – parfois même des collègues – sous le même toit. Ils sont leur premier interlocuteur mutuel, voire soutien et confident, tant sur le lieu de travail qu’en dehors. Les gens se parlent et partagent leurs expériences les uns avec les autres. »

« Le réseau sur lequel nous pouvons nous appuyer entre-temps, nous le devons au bouche-à-oreille dans cette communauté. Et il s’étend chaque jour un peu plus… Ce n’est pas pour rien qu’on m’appelle la mère de tous les Roumains. » (rires)

Quelles sont les ambitions d’International pour l’avenir ?

« À l’époque, j’ai opté pour Let’s Work parce que je voulais faire quelque chose avec mes racines et pour l’importance sociale de mon travail. Il n’en va pas autrement aujourd’hui : j’éprouve l’envie d’aller de l’avant, je veux exploiter chaque opportunité. Mais le nombre de pays dans lesquels nous sommes actifs ne m’empêche pas de dormir », déclare Adriana.

« Le recrutement, c’est travailler avec les gens et pour les gens. La division International doit poursuivre sa croissance organique et miser au maximum sur un service de qualité pour chaque partie. Depuis 2021, avec International, nous faisons aussi nos premiers pas dans la région de Flandre orientale. Nous sommes donc déjà sur la bonne voie. » (clin d’œil)

Pour conclure : que pouvons-nous encore vous souhaiter, Adriana ?

« Encore au moins 10 années de Let’s Work ! Je vois encore énormément de potentiel et j’ai hâte de continuer à évoluer avec toute l’équipe », se réjouit Adriana.

Nous serons heureux de vous retrouver en 2031 pour la prochaine interview ! Merci pour votre engagement, votre créativité et votre persévérance durant toutes ces années. Nous sommes ravis de vous compter parmi nous !

ce site internet utilise des cookies

Certains cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site internet et vous ne pouvez pas les refuser si vous souhaitez visiter ce site. Nous utilisons d'autres cookies à des fins d'analyse. Vous pouvez les refuser si vous le souhaitez.

plus d'informations sur les cookies